ANTONIO DEL CASTILLO (1616-1668). DESSINS

Présentation

Antonio del Castillo (1616-1668) est le principal dessinateur du dénommé Siècle d’or espagnol pour sa versatilité, sa créativité et le grand nombre de dessins conservés, et surtout pour leur excellente qualité. De manière incompréhensible Castillo a été un maître oublié, un grand inconnu ignoré par la critique historiographique internationale.

Le travail de recherche mené à bien par Benito Navarrete et Fuensanta García de la Torre, entre 2007-2008, s’est avéré complexe : les dessins avaient été dispersés et pour la plupart se trouvaient en dehors de l’Espagne (Florence, Hambourg, New York, Paris, Londres, etc.), mais l’effort a été récompensé grâce à d’importantes découvertes, de nouvelles localisations et des attributions.

La totalité de l’étude de sa production a permis de mettre en lumière un dessinateur au registre vaste, varié et innovateur, ayant la particularité d’afficher un fort penchant pour la narration, la description du paysage et l’aspect rustique et populaire.

L’étude exhaustive menée à bien permet de confirmer la thèse des chercheurs quant au fait que ses dessins influent absolument sa peinture et sont souvent traités comme un matériel de répertoire qui apportent à l’avance de nombreuses solutions qu’il reproduit ensuite dans ses peintures.

La recherche permet de conclure qu’aucun artiste espagnol n’a été aussi prolifique, et qu’aucun ne possède une identité aussi absolue et authentique dans ses dessins et peintures, c’est pourquoi Antonio del Castillo est considéré comme l’un des maîtres du baroque espagnol parmi les plus versatiles et doués.

Plus Moins information

Images

Résultat du catalogue

Antonio del Castillo (1616-1668) Dessins

Un tome, couverture rigide avec jaquette.  734 pages. 2008.

ISBN 978-84-96655-19-5.

Textes de Benito Navarrete, Fuensanta García de la Torre, Priscilla E. Muller et Mindy Nancarrow, fiches de catalogage de 190 dessins reconnus comme étant de l’artiste, chronologie et bibliographie. Textes en espagnol et anglais.

Antonio del Castillo (1616-1668). Dessins. Le catalogue raisonné constitue le deuxième tome de cette collection et présente le travail de recherche fructueux mené à bien par Benito Navarrete et Fuensanta García de la Torre sur la production de dessin du génial artiste cordouan.

Les études de Benito Navarrete, Fuensanta García de la Torre, Priscilla Muller et Mindy Nancarrow et les fiches de catalogage exhaustives des 190 dessins considérés comme étant d’ Antonio del Castillo, ainsi que la chronologie et la bibliographie inclus dans la publication, permettent de disposer d’un outil de consultation complet pour connaître l’évolution de l’un des peintres baroques les plus inconnus, un parfait connaisseur des sources flamandes et italiennes, et sans conteste le dessinateur du Siècle d’or espagnol le plus versatile et prolifique.

Castillo fut un dessinateur inné qui comprit le processus d’idéation graphique comme un aspect inhérent à l’art, sans le développement duquel sa peinture n’aurait pas été la même.

Chercheurs

Benito Navarrete Prieto

Docteur en histoire de l’art, au cours des dernières années il a concilié sa tâche en tant qu’enseignant à l’Université d’Alcala de Henares, où il est à la tête du département d’histoire et de philosophie, et son travail en tant que consultant scientifique et membre de différents comités.  Il porte une attention particulière à l’étude de la peinture baroque espagnole et au dessin. Il a été commissaire d’exposition, auteur du catalogue de plusieurs expositions, conférencier de plusieurs cours, masters, séminaires et forums scientifiques spécialisés en tant qu’intervenant. Dans sa facette éditoriale, on peut citer la direction de la collection Ars Hispanica destinée à la publication de monographies d’artistes espagnols, et Arte y Forma, orientée aux tâches de recherche de la maison d’édition Arco Libros. On remarque, parmi ses publications, l’Album Alcubierre dibujos. De la Sevilla ilustrada del conde del Águila a la colección Abelló, élaboré en collaboration avec Pérez Sánchez en 2009, qui s’est vu décerner par le Ministère de la culture le deuxième prix du meilleur ouvrage d’art édité de l’année. Il a également été commissaire d’exposition et à la tête du projet de recherche promu par la fondation Mapfre : I Segni nel Tempo. Dibujos Españoles de los Uffizi (2016).

Fuensanta García de la Torre

Diplômée en philosophie et lettres (section Histoire de l’art) par l’Université de Séville, elle a été la directrice du musée des beaux arts de Cordoue de 1981 à 2012.

Membre de l’International Council of Museums (ICOM) et de l’Association professionnelle de muséologues d’Espagne (APME), elle a été la directrice du programme de conservation préventive dans les musées andalous mené à bien par le Département de la culture de la Junte d’Andalousie.

Ses recherches et ses publications portent sur l’histoire du dessin espagnol, les collections du Musée des beaux arts de Cordoue, Antonio del Castillo (Cordoue, 1616-1668), Julio Romero de Torres (Cordoue, 1874-1930) et la conservation préventive des biens culturels.

Elle est l’auteur de nombreux articles scientifiques, de chapitres d’ouvrages collectifs, de catalogues d’expositions et de conférences lors de congrès et d’autres réunions d’études, etc.

Elle est membre de la commission andalouse des musées (Département de la culture de la Junte d’Andalousie) et membre de l’Académie andalouse de l’histoire.

Centro Botín

Muelle de Albareda, s/n,

Jardines de Pereda

Pouvons-nous vous aider ?

Si vous avez besoin d'information ou souhaitez nous faire parvenir vos suggestions, veuillez entrer en contact avec nous via le formulaire suivant. Merci.

Choisissez la raison pour le message

Vous êtes un Ami du Centro?

A propos de ce que vous voulez demander?