INTERVENTION SCULPTURALE DE CRISTINA IGLESIAS

Cristina Iglesias, Prix national des arts plastiques, a conçu spécifiquement pour l’environnement du Centro Botín et les jardins de Pereda une intervention sculpturale se composant de quatre puits et d’un étang, intitulée, Desde lo subterráneo (Depuis le sous-sol).

L’œuvre propose cinq constructions en pierre grise renfermant des formes en acier moulé qui se chevauchent les uns sur les autres en formant des cavités. Ces puits décrivent le sous-sol, ce qui existe sous la surface. Des zones phréatiques, des zones remplies d’eau souterraines, des poches d’eau débordant de végétation et des mollusques, de la vie qui renvoie aux origines, de la mer immense qui jadis forma la terre.

DESSINS PRÉPARATOIRES

Cristina Iglesias

San Sebastián, 1956

Née à San Sebastian en Novembre 1956, Cristina Iglesias a étudié la chimie dans sa ville natale (1976-1978). Après un bref passage à Barcelone, elle s’est consacrée à la céramique et au dessin, ayant étudié la sculpture à l’École d’art de Chelsea à Londres, Royaume-Uni (1980-1982). En 1988, elle a reçu une bourse Fulbright pour étudier à l’Institut Pratt de New York. En 1995, elle a été nommée professeure de sculpture à l’Akademie der Künste à Munich Bildenden, en Allemagne et en 1999 elle a remporté le Prix national des arts plastiques d’Espagne. En 2012, elle a remporté la Grosse Kunstpreis Berlin. Elle a représenté l’Espagne à deux reprises à la Biennale de Venise (lors de la 42e édition de 1986 et à la 45e édition en 1993); à la Biennale de Sydney (1990); à la Biennale de Taipei (2003); à la Biennale de SITE à Santa Fe (2006); et à la triennale de Folkstone (2011). Elle a également représenté son pays à l’Exposition universelle de Séville (1992) et celle d’Hanovre (2000), ainsi qu’au Carnegie International, Musée d’art, l’Institut Carnegie, de Pittsburgh (1995). En 2015, elle a remporté le prix de la Fondation Toledo ainsi que la Médaille d’or du mérite des Beaux-Arts.

Images

AUTRES PROJETS CONNEXES

 

La fuente profunda (1997-2006)
Instalación Permanente en Leopold de Waelplaats, Amberes
Cemento policromado, resina y agua
13,72 x 32,88 m
Foto : Kristien Daem

La Source Profonde, 1997-2006

La surface liquide de La source profonde se fond dans l’espace fragmenté qui entoure la place. Une fois uniformisée, l’image du miroir va pourtant disparaître quand presque imperceptiblement, l’étang va se vider et l’eau s’écouler au fond de la surface végétale mystérieuse en bas-relief, un tapis vert-bronze constitué d’une immense accumulation de feuilles d’eucalyptus enchevêtrées. L’arrière-plan évoque le chaos originel, encore plus explicitement au centre, où le lit de végétation se replie sur lui-même formant une fissure à travers laquelle s’écoule l’eau et disparaît soudain dans une sorte d’abîme. Les passants qui traversent la place sont attirés par la source, qui dégage un mélange de calme et d’anxiété.

Plus d’information

 
Tres Aguas, 2014
Pieza permanente, Plaza del Ayuntamiento, Toledo
Foto: Attilio Maranzano

Trois Eaux, 2014

Cristina Iglesias revisite dans Trois eaux le lien esthétique perdu avec l’eau.

Les eaux du Tage jaillissent des places pavées et des rues de Tolède: parsemées de nombreux regards en métal très variés dont certains arborent des images classiques du dieu fluvial Tage, l’eau s’écoulant d’une cruche. Ils indiquent l’accès des gouttières et des égouts, des robinets et prises d’eau, ainsi que tout le réseau de distribution d’eau de la ville. Les pavés cachent des ouvertures diverses qui permettent aux eaux usées de rejoindre le réseau des canalisations. Les sculptures de l’artiste font penser à notre fragilité et celles de Tolède et nous invitent à nous pencher sur l’interdépendance des citoyens avec la rivière et la supervision des eaux qui circulent dans les profondeurs de la ville.

 
Estancias sumergidas, 2010
Acero inoxidable y cemento
14 celosias de  3,12 x 2,35 x 0,25 m cada una
Instalación Permanente en Baja California, México
Foto: Courtesía Fundación Mexicana para la Educación Ambiental

Séjours Submergés, 2010

Cette œuvre installée à quinze mètres sous la surface de la mer de Cortez, en Basse-Californie du Sud, au Mexique utilise le vocabulaire qu’Iglesias avait déjà développé dans ses précédentes fenêtres à jalousie. Séjours Submergés est une structure entourée d’eau sur ses quatre côtés et recouverte d’algues. Un jour viendra où le texte lui-même, un fragment de l’œuvre du prêtre jésuite naturaliste José de Acosta (1540-1600), missionnaire du Nouveau Monde, sera illisible, enseveli par les algues et les créatures marines. Or ici, la décomposition et la transformation de la sculpture sont voulues depuis le début. Située dans une réserve naturelle récente, l’œuvre deviendra au fil du temps un décor attrayant pour les poissons et autres créatures marines qui y vivent d’ores et déjà.

 

Pozo V, (Variación 3) (Detalle), 2011
Polvo de bronce, resina, acero inoxidable, mecánica y agua
113 x 187 x 128 cm
Instalación Museo Nacional de Arte Reina Sofía
Foto: Attilio Maranzano

Métonymie, 2011

Cristina Iglesias a faim de végétation … l’artiste aborde également l’espace au moyen des plantes. Les fictions de plantes éveillent la curiosité de l’artiste et renvoient à une nature ordonnée. L’un des éléments les plus intéressants dans le travail de l’artiste est le puits, qui provient des traditions populaires riches en présages et significations, comme le soulignent les folkloristes. C’est, tout d’abord, l’endroit interdit, entre autre parce que des choses inexplicables se produisent au fond d’un puits. Dans la tradition populaire, il symbolise, l’endroit où il ne faut pas se pencher, l’abîme. Se pencher au dessus sur la pointe des pieds, à la manière des sculptures d’Iglesias c’est un peu se perdre. Mais le puits, comme la fenêtre à jalousie, est également dans la culture populaire la représentation intrinsèque de l’érotisme.

Centro Botín

Muelle de Albareda, s/n,

Jardines de Pereda

Pouvons-nous vous aider ?

Si vous avez besoin d'information ou souhaitez nous faire parvenir vos suggestions, veuillez entrer en contact avec nous via le formulaire suivant. Merci.

Choisissez la raison pour le message

Vous êtes un Ami du Centro?

A propos de ce que vous voulez demander?