Consultez la collection:

Juan Uslé

Fagocimanthis, 2010

JUAN USLÉ
SANTANDER, ESPAGNE/SPAIN, 1954
Fagocimanthis, 2010
Vinyle, dispersion et pigment sec sur toile/Vinyl, dispersion and dry pigment on canvas
274 x 203 cm
Acquisition/Adquired 2011

Juan Uslé déploie sa production picturale en série ou, comme il le dit, dans des familles d'œuvres. Celles de sa série Manthis portent le titre de l’insecte du même nom, connu pour pratiquer un cannibalisme sexuel dans lequel la femelle dévore le mâle pendant les rapports sexuels. Les œuvres partagent une structure géométrique, sur laquelle l'artiste peint des formes plus organiques. Juan Uslé voit ces travaux comme des lieux de confrontation entre deux types d'abstraction visibles dans l'espace de la toile : un plus ascétique, rigoureux, exemplifié peut-être par Mondrian et un autre plus lyrique qui nous renvoit davantage à la création de Miró.

Pour Juan Uslé, cette tension formelle représente une métaphore de sa propre existence divisée ; en fait, l'artiste passe la moitié de son temps à New York, paradigme de la vie urbaine et l'autre dans une petite ville de Cantabrie. La série Manthis exprime la tension et la confrontation entre les deux modes de vie et les deux conditions de travail : la grille organisée est soumise au défi de la liberté formelle de la nature. Le titre même de l'œuvre met l'accent sur cette idée de conflit, la première partie du mot évoquant le processus biologique de la phagocytose, dans laquelle une cellule absorbe un autre élément.

Partager sur

L'artiste

Juan Uslé

Santander, 1954

Tout au long de ses plus de vingt ans de carrière artistique, Juan Uslé (Santander, 1954) s’est imposé comme l’artiste cantabrique le plus connu au niveau international. Il a exposé dans de nombreux sites : MACBA, IVAM, Saatchi Gallery, Serralves Museum, Ludwig Museum à Vienne, le Museum of Contemporary Art de New York ou le Morsbroich Museum à Leverkusen et son travail est représenté dans des musées tels que, notamment le Boymans Van Beuningen à Rotterdam, le Birmingham Museum of Art et le Musée Ludwig susmentionné.

En 2002, il a reçu le Prix National des Arts Plastiques du Ministère de la Culture en reconnaissance de sa carrière.

Œuvres en relation

Centro Botín

Muelle de Albareda, s/n,

Jardines de Pereda

Pouvons-nous vous aider ?

Si vous avez besoin d'information ou souhaitez nous faire parvenir vos suggestions, veuillez entrer en contact avec nous via le formulaire suivant. Merci.

Choisissez la raison pour le message

Vous êtes un Ami du Centro?

A propos de ce que vous voulez demander?